Prise en charge médicamenteuse en officine

Article
Visuel
Pharmacie officine
L’OMEDIT Grand Est participe à plusieurs projets afin de promouvoir l’amélioration de la prise en charge médicamenteuse en officine, en collaboration avec l’ARS Grand Est et l’URPS Pharmaciens Grand Est.
Corps de texte
  • Bonnes pratiques de dispensation

En novembre 2016, un arrêté relatif aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments dans les pharmacies d’officine, les pharmacies mutualistes et les pharmacies de secours minières est venu encadrer la pratique de dispensation à l’officine.

Arrêté du 28 novembre 2016 relatif au bonnes pratiques de dispensation des médicaments dans les pharmacies d'officine, les pharmacies mutualistes et les pharmacies de secours minières

Ces nouvelles bonnes pratiques ont incité au développement d’outils d’accompagnement des pharmaciens en cours de réalisation.

  • Bilan partagé de médication

En 2017, une expérimentation a été menée en Lorraine dans le cadre des stages en officine des étudiants de 6ème année de la faculté de pharmacie de Nancy. Le bilan de cette expérimentation est disponible dans cette présentation :

Deux avenants permettent aux pharmaciens d’officine de conduire des bilans partagés de médication chez la personne âgée :

     - L’avenant n°11 à la convention nationale organisant les rapports entre les pharmaciens titulaires d'officine et l'Assurance Maladie permet aux pharmaciens de proposer à leurs patients âgés polymédiqués un bilan partagé de médication.

     - L’avenant n°12 précise les conditions de mise en œuvre de ce bilan.

L’OMEDIT, l’ARS et l’URPS pharmaciens Grand Est ont proposé une formation lors de la semaine santé Lorraine en mars 2018 afin de promouvoir la mise en œuvre de ces bilans auprès des pharmaciens, des médecins et des étudiants. Cette formation portait sur la « Lutte contre la iatrogénie chez le sujet âgé : collaboration médecin-pharmacien autour du bilan partagé de médication ».

La SFPC a publié en 2017 un outil "Bilan partagé de médication".